Pâques 2020

Après cette nuit de veille et de joie, qui se trouvera le premier au tombeau ? Marie Madeleine, les Saintes Femmes,… Mais les enfants, ne nous devancent-ils pas ? Certains courent comme de petits lapins, ou plutôt non, ils courent après les lapins ! Difficiles de les attraper ! Ils s’échappent et entraînent toujours plus loin. Ils bondissent par surprise puis se recachent. Que veulent-ils ? Peut-être exprimer eux aussi leur joie. Joie de la Résurrection, joie de la création tout entière en ce matin de Pâques où la vie se lève nouvelle et triomphante.

Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !
Oui, que le dise Israël :
Éternel est son amour !

 

Le bras du Seigneur se lève,
le bras du Seigneur est fort !
Non, je ne mourrai pas, je vivrai,
pour annoncer les actions du Seigneur.

 

La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d’angle :
c’est là l’œuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux.

 

(Psaume 117)

Après cette nuit de veille et de joie, qui se trouvera le premier au tombeau ? Marie Madeleine, les Saintes Femmes,… Mais les enfants, ne nous devancent-ils pas ? Certains courent comme de petits lapins, ou plutôt non, ils courent après les lapins ! Difficiles de les attraper ! Ils s’échappent et entraînent toujours plus loin. Ils bondissent par surprise puis se recachent. Que veulent-ils ? Peut-être exprimer eux aussi leur joie. Joie de la Résurrection, joie de la création tout entière en ce matin de Pâques où la vie se lève nouvelle et triomphante.

Au détour de cette course à la recherche des lapins, les enfants s’arrêtent. Qu’ont-ils dans les mains ? L’un a trouvé le premier une cloche. Un deuxième des œufs. Le plus jeune attrape les poissons. C’est à celui qui en récoltera le plus… On les voit passer au crible ce jardin extraordinaire. Que de cris joyeux se mêlant au chant des oiseaux !

Anecdote ou simple jeu ? N’est-ce pas avant tout l’expression joyeuse et admirative devant cet événement prodigieux de la Résurrection du Seigneur ? Eux aussi à la première lueur du jour, ils se rendent… au tombeau ? Non, mais au jardin. Eux aussi sont curieux de découvrir ce qui s’est passé en cette nuit singulière entre toutes. Eux aussi à l’unisson de la création perçoivent qu’il s’est passé quelque chose d’inouï qui bouleverse tout. Le Seigneur est ressuscité ! Alléluia !

Tout au long du jour, voici le refrain qui retentira : Christ est ressuscité, ô ma joie ! Les adultes seront-ils les derniers à se réjouir ? Certes non. Journée de réjouissance que l’on va habituellement partager avec la famille, les amis,… Peut-être aussi les oubliés. Cette année bien déroutante, le confinement ne permettra pas ces visites. Nous trouverons chacun le moyen adapté. Mais une telle nouvelle ne peut se garder pour soi seul. « Christ est ressuscité, ô ma joie ! Il est vraiment ressuscité ! », disaient nos anciens.

Sera-t-il provocateur ou blessant d’annoncer cette année la Résurrection du Seigneur à l’heure où tant de personnes souffrent, meurent en ce temps de pandémie ? Si nous lui demandons, l’Esprit Saint mettra sur nos lèvres les paroles qui apporteront, au contraire réconfort, confiance, certitude d’être aimé et porté dans l’offrande du Christ vainqueur de la mort. En attendant de pouvoir de nouveau nous rendre visite les uns les autres, de multiples moyens de communication sont offerts.

Oui, « Christ est ressuscité, ô ma joie ! Il est vraiment ressuscité ! » Il partage quelques poissons grillés avec ses Apôtres sur le bord du lac.

Seigneur, nous Te rendons grâce pour Ta Victoire sur la mort. « La Création entière aspire à la Révélation des fils de Dieu ». Oui, elle est l’espérance parfois bien secrète au fond de nos cœurs. Fais de nous des témoins et apôtres auprès de ceux qui souffrent aujourd’hui de la pandémie ou de tant d’autres maux.

Nous Te confions les enfants parfois si malmenés. Qu’ils trouvent autour d’eux des témoins de Ton amour qui ouvre à la vie. Soutiens le cheminement des catéchumènes dont le baptême est repoussé en raison du confinement. Loin d’abandonner le combat, qu’il fasse de cette attente une puissante prière d’intercession pour repousser ce fléau. Confirme la foi de tous les Chrétiens qui ne peuvent se rassembler cette année pour les célébrations pascales.

Christ est ressuscité, ô ma joie. Il est vraiment ressuscité, Alléluia !